Bailleurs : passer de l'électricité au gaz

Ouvrez la porte aux économies.

Le plus important quand on est bailleur c’est que tout le monde s’y retrouve, vous et votre locataire. Concernant l’énergie, nous avons la réponse pour vous aider à faire face aux contraintes réglementaires mais aussi aux attentes de vos locataires. En passant de l’électricité au gaz, vous répondez aux besoins d’économies de vos locataires.

Le gaz plutôt que l'électricité, pourquoi c'est le bon choix ?

L’avantage de passer au gaz est autant pour vous, bailleur, que pour votre locataire.

Les avantages du gaz pour vous, bailleur par rapport à l’électricité :

Si les coûts d’installation de départ semblent à l’avantage de l’électricité, ils dépendent néanmoins de la qualité du matériel qui s’avère particulièrement variable.

De plus, pour obtenir une performance de chauffage identique à celle du gaz propane, le choix de l'électricité impose une isolation thermique plus conséquente et la mise en place d’un système de gestion (heures creuses / pleines).

Et qui plus est, le gaz permet de valoriser vos logements. En plus d’être intéressant niveau tarif, le gaz est synonyme d’efficacité énergétique et apporte une vraie valeur ajoutée à vos biens locatifs. Seule, et plus encore couplée à une énergie renouvelable, la solution gaz permet de répondre aux exigences de basse consommation des bâtiments. Le rendement en énergie primaire des systèmes de chauffage électrique direct est en effet deux fois plus faible que celui des solutions fonctionnant au gaz propane.

Limiter les coûts des équipements : pas d’isolation thermique supplémentaire à mettre en place, ni de système de gestion des heures creuses ou pleines pour atténuer les coûts.

La preuve par la RT 2012 :

Cette réglementation remet en cause le choix du chauffage électrique pour l’équipement de logements neufs pour pouvoir respecter le seuil de 50 kWhep/m² (obligation RT 2012). En effet, le coefficient de conversion de l’énergie finale électrique en énergie primaire est de 2,58 pour le chauffage électrique, il n’est que de 1 pour le gaz. Donc un locataire ne pourra consommer que 19,3 kWh/m² par an d’électricité alors qu’avec le gaz il pourra consommer 50 kWh/m².

L’utilisation d’un système énergétique au gaz permet ainsi de répondre aux exigences de la réglementation thermique en vigueur sans surinvestir dans les travaux d’isolation.

En conclusion, économie + performance = le gaz par Butagaz

L’électricité = 15,43 centimes d’€ par kWh
versus le gaz propane = 12,89 centimes d’€ par kWh au 1er Juillet 2015(1).

Les avantages du gaz pour vos locataires par rapport à l’électricité :

  • Un meilleur confort assuré : le gaz est une énergie douce. Alors que le chauffage électrique assèche l’air. Avec le gaz vos locataires profitent d’une chaleur homogène et constante dans l’ensemble de leur logement.
  • Des tarifs compétitifs : proposer le gaz à vos locataires leur permet de faire des économies significatives. Un argument non négligeable quand on sait que l’électricité est l’énergie la moins compétitive en termes de tarifs.
la Commission de régulation de l’Energie prévoit une hausse de 30% du prix de l’électricité entre 2013 et 2017.
Une raison de plus de choisir le gaz !

Le changement pour le gaz en toute sérénité avec Butagaz

Choisir le gaz c’est aussi choisir un véritable partenaire. De la prise en charge de votre projet jusqu'à la maintenance des équipements, nous sommes à vos côtés pendant toute la durée de votre projet pour vous apporter toute l’aide dont vous avez besoin.

 

(1) : source Acqualys